Shakespeare songs
Sextuor à Cordes de l’Orchestre de l’opéra de Limoges

Pas encore de playlist pour ce spectacle

Shakespeare songs
Sextuor à Cordes de l’Orchestre de l’opéra de Limoges
Nicolas Bacri, compositeur nommé aux « Victoires de la musique classique » à cinq reprises, nous fait entendre sa création mondiale, commande de l’Opéra de Limoges. Il a choisi de composer sur des sonnets extrêmement sombres de Shakespeare, évoquant la fragile beauté de la vie et de l’amour. Sa musique tente simplement d’en être le reflet fidèle.Korngold, qui a un véritable don pour conjuguer la musique et le drame, adore Shakespeare.
Lire la suite
Shakespeare songs
Sextuor à Cordes de l’Orchestre de l’opéra de Limoges
A partir du
21 déc 2018
Prix: 
28€
RESERVER

Shakespeare songs

Nicolas Bacri, compositeur nommé aux « Victoires de la musique classique » à cinq reprises, nous fait entendre sa création mondiale, commande de l’Opéra de Limoges. Il a choisi de composer sur des sonnets extrêmement sombres de Shakespeare, évoquant la fragile beauté de la vie et de l’amour. Sa musique tente simplement d’en être le reflet fidèle.Korngold, qui a un véritable don pour conjuguer la musique et le drame, adore Shakespeare. Il puise dans le texte de La nuit des rois (Twelfth Night) pour écrire ses Songs of the Clown et dans les vers d’Othello et de Comme il vous plaira (As You Like It) pour composer ses Four Shakespeare songs.Un programme qui met le sentiment romantique à l’honneur. 

distribution

Catherine Hunold, soprano

Albi Binjaku, violon | Louis Da Silva Rosa, violon | Martine Soukal,  alto 

Estelle Gourinchas, alto | Julien Lazignac, violoncelle Philippe Deville, violoncelle | Mara Dobresco,piano

programme

Sextuor à cordes du Capriccio (1941)

Richard Strauss

Of Time and love (2018)

Cantate n° 8, op. 145a sur trois sonnets de Shakespeare (64, 63 et 65) pour soprano et sextuor à cordes

Création mondiale de Nicolas Bacri 

Songs of the clown opus 29 (1941)

Four Shakespeare songs opus 31 (1941)

Erich Wolfgang Korngold / Arrangements pour sextuor à cordes, piano et voix de David Walter

Adagio du Sextuor en ré majeur op.10 (1916)

Erich Wolfgang Korngold 

Glück das mir verblieb  (Marietta) – Die Tote Stadt (1920)

Quatuor à cordes, piano et voix de Erich Wolfgang  Korngold 

Dates: 
Vendredi, 21 décembre, 2018 - 20:00
Public: 
tout public
Lieu: 
GRANDE SALLE
Prix: 
28€

Portraits d'artistes

En savoir plus

Nicolas BACRI

Compositeur

Nicolas BACRI Compositeur

Nicolas Bacri, compositeur
Grand Prix de la Musique symphonique de la S.A.C.E.M. 2006 et nommé aux "Victoires de la musique classique" à cinq reprises en 2004, 2005, 2007, 2008 et 2012, Nicolas Bacri est l'auteur de près de cent-cinquante partitions dont sept symphonies, dix quatuors à cordes, deux opéras en un acte, huit cantates, onze motets pour choeur a cappella, onze concertos et autres œuvres concertantes pour divers instruments, des sonates et suites...
Le rayonnement de sa musique dépasse les frontières de la France avec d'importants concerts en Grande-Bretagne, en Chine, en Finlande et, particulièrement, aux USA et en Allemagne.
Nicolas Bacri commence par l'apprentissage du piano à l'âge de sept ans puis complète sa formation par l'étude de l'harmonie, du contrepoint, de l'analyse musicale et de la composition. Il entre au CNSM de Paris et en sort en 1983 avec le Premier prix de composition et devient pensionnaire de l'Académie de France à Rome (Villa Médicis). 
Parmi les succès récents de Nicolas Bacri, on peut citer Deux visages de l'amour (Cantate No. 7), œuvre créée par Marie-Laure Garnier et l'Orchestre Philharmonique de Radio-France en 2017 ; son opéra en un acte Cosi fanciulli, écrit en collaboration avec Eric-Emmanuel Schmitt pour David Stern et Opera fuoco donné au Théâtre des Champs-Elysées en 2014 ; ses Melodias de la Melancolia écrites pour le disque de Patricia Petibon intitulé Melancolia (Deutsche Grammophon), en 2011 avec l'Orchestre National d'Espagne.
Ces dernières années auront été marquées par une collaboration suivie avec L'Orchestre de chambre de Paris dont il est le compositeur associé de 2009 à 2011, Le Festival des forêts (Compiègne) où il est en résidence de 2010 à 2013 et qui programmera une trentaine de ses oeuvres les plus importantes, l'Ensemble Matheus, l'Orchestre Régional Victor Hugo, le Tapiola Sinfonietta (Helsinki), l'Orchestre de l'Opéra de Massy, l'Orchestre d'Auvergne, l'Orchestre National de Lille, le Choeur Britten, l'Ensemble K, le Trio Zodiac (USA), les solistes Patricia Petibon, François Leleux, Lisa Batiashvili…

En savoir plus

Catherine HUNOLD

Soprano

Catherine HUNOLD Soprano

Catherine Hunold étudie le chant auprès de Mady Mesplé, Margaret Price et Christa Ludwig. Elle est lauréate de plusieurs concours internationaux et se fait remarquer lors du concours « Wagner Voices » en 200

Elle fait ses débuts dans le répertoire germanique avec le rôle d’Isolde dans Tristan et Isolde au Statní Opera de Prague. Elle chante Brünnhilde dans Die Walküre à Rennes puis dans une adaptation du Ring à l’Amphithéâtre de l’Opéra national de Paris. Elle interprète Ortrud dans Lohengrin à Rennes, Séoul, Saint-Etienne, Angers, Nantes, et elle double le rôle à l’Opéra de Paris et à Covent Garden. Elle est également la doublure de Kundry dans Parsifal à l'Opéra de Paris. Elle chante des extraits de Senta dans Le Vaisseau Fantôme au Festival de Lacoste. puis des extraits de Leonore dans Fidelio à Rennes, Bessie dans Mahagonny Songspiel de Kurt Weill au Théâtre des Champs-Elysées et au Theater an der Wien, la Première Fille-Fleur dans Parsifal à Nice et la Cinquième Servante dans Elektra à Montpellier. Au Théâtre du Châtelet, elle participe aux « Leçons de Musique » de Jean-François Zygel où elle chante de larges extraits de Sieglinde dans Die Walküreet Marie dans Wozzeck.

Dans le répertoire italien, elle chante des extraits de Turandot en concert à Rennes et incarne Lady Macbeth dans Macbeth au Théâtre du Trianon à Paris.

Elle s’illustre également dans le répertoire romantique français : Marguerite dans La Damnation de Faust en concert à Nantes et Angers, Agnès dans La Nonne Sanglante de Berlioz au Festival de Radio-France et Montpellier, La Reine dans Affaires Etrangères de Villenave à Montpellier, Giuseppa dans Matteo Falcone de Gouvy et le rôle-titre de Françoise de Rimini d’Ambroise Thomas à Metz, Anahitadans Le Mage de Massenet et Floria dans Les Barbares de Saint-Saëns à Saint-Etienne. Elle incarne Madame Lidoine dans Dialogues des Carmélites à Angers, Nantes et Avignon, le rôle-titre de Bérénice de Magnard à Tours, la doublure du rôle de Pénélope dans l'opéra éponyme de Fauré à l'Opéra du Rhin.

Au concert, elle chante Les Quatre Derniers Lieder de Strauss, La Mort d’Isolde et les Wesendonck Lieder de Wagner, Des Sängers Fluch et Vom Pagen und der Königstochter de Schumann, les 4e et 8e Symphonies de Mahler ainsi que Des Knaben Wunderhorn, le Requiem de Verdi, la 9e Symphonie de Beethoven, la 1e Symphonie de Bernstein, La Chanson Perpétuelle de Chausson, la Cantate pour la mort de Joseph II de Beethoven. Elle chante Les Poèmes pour Mi et Harawi de Messiaen dans le cadre du Festival Messiaen.

Au disque, on la retrouve notamment dans Le Mage de Massenet, Les Barbares de Saint-Saëns et la cantate Sémélé de Dukas.

Elle enregistre le "Concert des Etoiles" consacré à Verdi pour France 3 (2018).

Ses engagements pour la saison 2018-2019 : La Primadonna / Ariadne dans Ariadne auf Naxos (nouvelle production au Capitole de Toulouse), Brünnhilde dans Die Walküre (Bari). En concert : un programme Korngold (Orchestre de l'Opéra de Limoges), Harawi de Messiaen (Capitole de Toulouse) et la 9e Symphonie de Beethoven (Orchestre de l'Opéra de Rouen).

TéléchargerDocumentation