Pneuma
Ballet de l'Opéra national de Bordeaux

Pas encore de playlist pour ce spectacle

Pneuma
Ballet de l'Opéra national de Bordeaux
Chorégraphie pour 22 danseurs
Lire la suite
Pneuma
Ballet de l'Opéra national de Bordeaux

Ballet: avec "Pneuma", Carolyn Carlson fait danser l'air

A partir du
Prix: 
de 35 € à 14 €
Mise en scène: 
Carolyn Carlson
Duree: 
1H20
RESERVER

Pneuma

Chorégraphie pour 22 danseurs
Créée le 17 mars 2014 sur la scène du Grand-Théâtre de Bordeaux 


A priori, rien ne préparait à ce que le trajet de Gaston Bachelard se continue de cette façon : ce jeune commis des Postes et Télégraphes du début du XXe siècle, devenu scientifique puis philosophe des sciences voit aujourd’hui son parcours prolongé par un ballet inspiré par son livre L’air et les songes : essai sur l’imagination du mouvement.

La grande idée derrière la philosophie scientifique de Gaston Bachelard est celle-ci : placer dans un système tout le processus de l’expérience scientifique, ne rien attribuer au sens commun, expérimenter pour se dégager de l’affectivité, appliquer le rationalisme pour ne pas le laisser dans l’abstraction. Il rend la théorie pratique.

Et c’est cette double direction qui fait de cette philosophie scientifique un terrain idéal pour la danse : il veut ancrer le « réalisme algébrique » dans un monde qui n’est pas abstrait ou intuitif. La trajectoire d’un objet dans son milieu ne doit pas être anticipée par l’intuition mais être soumise aux lois précises de l’attraction de Newton, dont on ne peut sortir que par « effraction. » Il y a dans le monde de Bachelard cette dialectique entre abstraction et monde réel et expérimenté, entre rêves et enracinements mythologiques, entre orbite et gravitation, qui suggère une danse nouvelle, complexe et riche.

Plutôt que d’ancrer l’abstrait dans le réel, la chorégraphe Carolyn Carlson préfère s’intéresser à la poésie rêveuse de Bachelard : « la valeur d’une image se mesure par l’étendue de son aura imaginaire. » Derrière chaque réalité concrète, un monde abstrait. Derrière chaque pas de danse un souffle, qui maintient suspendu dans l’espace ces « corps flottants qui n’atterrissent jamais. »
Ces sept tableaux chorégraphiques, qui trouvent leur inspiration dans Shelley, Rilke, Nietzsche, Milosz, font de ce croisement entre exercice philosophique et exercice physique de la danse un moment entre rêve et rêve rendu concret. 

Distribution

Carolyn Carlson, chorégraphie
Gavin Bryars, Philip Jeck, musique
Rémi Nicolas, lumières et scénographie
Sara Orselli, assistante à la chorégraphie
Éric Quilleré, maître de ballet et responsable des répétitions
Aurélia Schaefer, maître de ballet

Décors, costumes et accessoires réalisés par les
Ateliers de l’Opéra National de Bordeaux

22 danseuses et danseurs du Ballet de l’Opéra National de Bordeaux
Direction : Charles Jude

Musique enregistrée et interprétée par l'Orchestre National
Bordeaux Aquitaine sous la direction de Pieter-Jelle de Boer 

Mise en scène: 
Carolyn Carlson
Dates: 
Mardi, 23 mai, 2017 - 20:00
Mercredi, 24 mai, 2017 - 20:00
Public: 
Tout public
Lieu: 
Salle
Prix: 
de 35 € à 14 €
Duree: 
1H20
Categorie: 
Chorégraphique

Écouter & regarder

Ballet: avec "Pneuma", Carolyn Carlson fait danser l'air