Sophie JUNKER

La soprano belge Sophie Junker a étudié à l’Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie à Namur et à la Guild-hall School of Music and Drama à Londres. Sophie remporte le London Handel Competition en 2010 et l’Inter-national Cesti Competition en 2012. Le répertoire lyrique de Sophie Jun-ker comprend Susanna ( Le Nozze de Figaro ), Olympia ( Les Contes d’Hoff-mann ), Marzelline ( Fidelio ), Serpetta  (La Finta Giardiniera), Despina (Cosi fan tutte), Atalanta (Xerxes), Adina (L’Elisir d’Amore) et le rôle-titre dans Rita de Donizetti. Parmi les autres rôles figurent : La Femme israélienne ( Esther de Haendel ) avec Laurence Cummings au Göttingen Festival, Amour ( Orphée et Eurydice - dir. Andreas Spering) et Constance ( Dialogues des Carmélites) avec Jacques Lacombe, tous deux avec l’ Opéra de Nantes/Angers avec Christian Curnyn, Belinda ( Dido and Aeneas ) au Innsbruck Early Music Festival, Wanda ( La Grande Duchesse de Gérolstein ) à l’Opéra Royal Liège de Wallonie avec Cyril Englebert, Proser-pine ( La Descente d’Orphée aux enfers ) au Wigmore Hall, Euridice ( la Des-cente d’Orphée aux Enfers de Rameau) en Hollande avec Lionel Meunier ainsi que de nombreux concerts avec le Concerto Copenhagen et Lars Ulrik Mortensen.

Plus récemment, Sophie a interprété Phoebe (Castor et Pollux - Curnyn) à Londres, Drusilla / Virtu ( L’Incoronazione di Poppea ) et Melanto / Fortuna ( ll Ritorno d’Ulisse in Patria ) avec l’Academy of Ancient Music (Egarr) au Barbican Centre,le rôle titre de Cendrillon par Pauline Viardot avec l’Opéra Royal Liège Wallonie et St Mat-thew Passion (McCreesh) en Suisse.

Sophie Junker a récemment interprété un programme de Jules Massenet au festival Härnosänd Music en Suède, accompagnée du pianiste Mutsumi Moteki. Les représentations de la sai-son 2016 | 17 comprennent The Creation avec le Russian National Orchestra, à Moscou, Belinda (Dido & Aeneas) avec La Nuova Musica et David Bates, et aussi avec The English Concert et Harry Bicket, Dorinda (Orlando) à Bologne. De plus, Sophie présentera les programmes de Couperin et Delalande avec Le Poème Harmonique et Vincent Dumestre dans toute l’Europe. Parmi les autres spectacles figurent The King’s Daughter avec le Danish National Vocal Ensemble et Concerto Copen-hagen, St John Passion avec le Colle-gium 1704 à Prague et Dresde, Galatea (Acis and Galatea) avec le Collegium Marianum à Prague et Halle sous la direction de Lars Ulrik et son début en récital à Madrid où elle présentera un programme de Reynaldo Hahn avec le pianiste Marek Ruszczynski. 

 

Source : Opéra de Dijon