Les Francophonies
Des écritures à la scène

Pas encore de playlist pour ce spectacle

Les Francophonies
Des écritures à la scène
15h30 - Habiter le monde poétiquement
Lire la suite
Les Francophonies
Des écritures à la scène
A partir du

Les Francophonies

15h30 - Habiter le monde poétiquement

Poésie musicale 

De et avec Felwine Sarr

Comédien : Étienne Minoungou

Musicien : Simon Winsé

Les trois artistes parlent de leur façon d’habiter le monde poétiquement, « mission » qu’ils explorent au fil de leurs créations.

Ce moment de partage artistique se décline en trois temps : en musique avec des textes de Felwine Sarr, puis avec des Regards poétiques d’après les textes d’Aimé Césaire et de René Char, et enfin dans des échanges avec la salle, animés par Étienne Minoungou.  Une occasion unique de rencontrer des personnalités exceptionnelles !Felwine Sarr, sénégalais, est universitaire, écrivain, économiste et musicien. Auteur notamment du fameux Afrotopia, il est cofondateur des Ateliers de la pensée de Dakar et Saint-Louis. Étienne Minoungou, comédien et metteur en scène burkinabé dont le public des Francophonies a eu l’occasion de découvrir le travail, est le fondateur des Récréâtrales, un des plus grands festivals de théâtre en Afrique.Simon Winsé, initié à la flûte selon la tradition griotique familiale, joue pour les compagnies de danses contemporaines avant de fonder son groupe Simpaflute, fusion des rythmes traditionnels du pays San et du jazz. Créée en novembre 2018 à Dakar

Tarif F, de 12€ à 15€

Env. 2h15 - Foyer du public

 

 20h - Cercle égal demi Cercle au Carré

Pièce chorégraphique

Pour 8 danseurs et 4 musiciens

Compagnie Difé Kako

Chorégraphie : Chantal Loïal

Composition : Damien Groleau

Faire connaître la danse antillaise traditionnelle en l’associant au hip-hop, tel est le défi que relève brillamment la chorégraphe guadeloupéenne Chantal Loïal. C’est dans une joie communicative que la pièce revisite les danses traditionnelles créoles comme la boulangère, la haute taille ou le quadrille, danse de cour importée aux Antilles par les colons au XVIIIe siècle puis adoptée par les esclaves et les classes populaires, où quatre couples se font face dans un cercle. Ce patrimoine chorégraphique, peu transmis aux nouvelles générations, s’hybride ici avec les danses urbaines comme le hip-hop, le voguing ou le krump, tout en restant fidèle aux danses créoles. Le dialogue ainsi établi entre tradition et modernité revisite les danses sociales, composant un hymne vivifiant à la créolisation et au métissage artistique.

Créée le 12 janvier 2019 au Festival Suresnes Cités danse

Tarif F, de 12€ à 15€

1h10 sans entracte - Grande salle

 

 21h15 -  Bord de scène

Rencontre avec les équipes artistiques.

 

 22h -  Bal-Konsèr

Pour jouer les prolongations du spectacle de danse, le public est invité à venir danser sur la musique interprétée par la compagnie Difé Kako. Sous le signe de la convivialité, dans des tonalités afro-antillaises, venez vous déchaîner et vous essayer à l’esprit des quadrilles, des contre-danses, du hip-hop, de la kizumba et du zuèt, le tout à découvrir, à voir et à danser, pour tous !

Gratuit

Env. 1h30 - Foyer du public 

Dates: 
Samedi, 28 septembre, 2019 - 15:30
Public: 
Tout public
Lieu: 
Opéra de Limoges

Restauration aux saveurs multiples à partir de 18h