Csilla Boross

À partir de septembre 2003, elle a été artiste invitée permanente de l'Opéra d'Etat de Hongrie. Depuis plusieurs années, à partir d'août 2008, elle a été membre de l'Opéra de Brno Janácek, Janáckovo Divadlo, où elle a chanté, entre autres, Tatiana de Onegin de Tchaikovsky, Vénus de Tannhäuser (cette dernière au Japon, y compris Bunka Kaikan à Tokyo - comme Bien), les rôles principaux de La Traviata, Tosca, Macbeth, Madame Butterfly, Nabucco et Aida. En 2009, elle a été l'artiste invitée du Théâtre national de Prague en jouant les rôles d'Elettra (Idomeneo), Fiordiligi, Donna Anna, Cio-Cio San, Tosca, Aida et Abigaille au bénéfice de l'auditoire de Prague.

Le 20 mars. 2010, elle a reçu le plus haut prix culturel dans le domaine de l'opéra, le soi-disant prix Thalie 2009 pour sa performance exceptionnelle de Madama Butterfly. Dans la même année, elle a également reçu le prix professionnel du Théâtre Brno, le prix Diva 2009.

Sa carrière internationale a décollé à Trieste en 2010 avec Violetta de La Traviata. Dans la même année, elle a fait ses débuts comme Abigaille de Nabucco au Palm Beach Opera House. En 2011, lors du 150e anniversaire de la naissance de l'unité nationale italienne, elle a chanté le rôle d'Abigaille de Verdi's Nabucco. La performance a été menée par Riccardo Muti, son partenaire était Leo Nucci et l'émission a été diffusée en direct par la radio et la télévision italienne et la télévision ARTE. Dans la même année, elle a eu beaucoup de succès en Manon chez Manon Lescaut de Puccini sur la scène de l'opéra de Berlioz à Montpellier; La production était dirigée par Jean-Paul Scarpitta. Elle a également chanté le rôle de Tosca au Caracalla de Rome avec Carlo Guelfi comme Scarpia. Cette dernière performance était dirigée par Arnaud Bernard, le chef d'orchestre était Ascher Fisch.

Le public de Palm Beach Opera pouvait la voir en 2014 comme Lady Macbeth. À Genève, elle était Abigaille dans une production dirigée par John Fiore et dirigée par Roland Aeschlimann et diffusée en direct par la radio suisse.

Elle a chanté le rôle titre de Norma à Palerme à l'Opéra Teatro Massimo dirigé par Will Humburg. Au cours de l'été, elle a sauvé la première nuit de l'opéra de Giordano, Andrea Chénier, en apprenant le rôle de Maddaléna en quelques jours pour la performance extrêmement réussie au Festival de l'Opéra de Peralada, où le chef d'orchestre était Marco Armiliato et ses partenaires Carlos Alvarez et Marcelo Alvarez.

Au cours de la seconde moitié de la saison, elle était de nouveau triomphante comme Lady Macbeth dans l'ambitieuse direction de Henning Brockhaus au Muscat Royal Opera House sous le chef d'orchestre Donato Renzetti. En rentrant dans son pays d'origine, elle a eu une réalisation unique en chantant les deux rôles féminins (Venus et Elisabeth) du Tannhäuser de Wagner à l'Opéra d'Etat de Hongrie. Dans la seconde moitié de la saison, le public à Budapest et à Rome a eu l'expérience unique de la voir comme Aida avec Johan Botha et Fabio Sartori comme partenaires respectifs. Sa saison 2015-16 a été lancée avec le Nabucco de Verdi - comme Abigaille, elle a eu un succès fulgurant lors de la première nuit d'Opéra Pittsburg.

De retour à Budapest, elle a fait ses débuts en tant qu'Elisabetta di Valois dans le Don Carlos de Verdi au Théâtre Erkel en novembre et en février Leonora à La Forza del destino à Genève (diffusée dans le monde entier). À la fin de la saison, elle a fait ses débuts à l'opéra de Marseille comme Lady Macbeth, après quoi elle est retournée pour la cinquième fois à Rome, cette fois avec son bien-aimé Abigaille de Nabucco.

En 2016, elle reçoit la prestigieuse Ordre hongrois de Merit Knight's Cross pour ses performances exceptionnelles à l'étranger et en Hongrie.

 

Source : http://www.csillaboross.com/opera/162-biography.html